Chers amis, voici une copie de mon blog sur le site de La Libre Belgique, posté à l'occasion des cinquante ans de l'indépendance de la RDC.


Quelque part en Afrique, en 2003. Le maire de la capitale réunit son médecin-chef, des jeunes, des personnes vivant avec le VIH, des prostituées. La question qu’il
pose est simple. Où en sommes-nous dans la lutte contre le sida ?
Pouvons-nous faire notre propre évaluation ? Ensemble, ils se donnent un
score sur une échelle de 1 à 5 pour dix pratiques. J’en cite quelques-unes.
Reconnaissons-nous que le problème nous affecte ? Où en sommes-nous par
rapport à la discrimination des familles affectées par le Sida ? Agissons-nous pour éliminer les facteurs qui
nous rendent vulnérables ? La ville ne pourra pas participer à la réunion
d’échange entre 12 villes du monde. La réunion se tient à Lyon, et un consulat
s’arrange pour que les visas ne soient pas octroyés à temps.


Mais les jeunes sont mordus et facilitent la conversation sur le sida et l’action dans les quartiers de la capitale. Ils sont au départ soutenus par des agences des
NU, qui les laissent tomber un peu plus
tard pour une sordide histoire de logos sur les t-shirt. Les jeunes n’en voulaient pas, ni des t-shirts ni
des logos, car tout de suite les conversations allaient dévier sur l’argent.
Ils ont continué sans leur appui. Ils se
sont organisés, soutenus un temps par la Coopération Belge, puis à nouveau sans
ressources.


Les changements sont réels. Une unité de police faisant son autoévaluation part en masse se faire dépister et obtient le rapprochement des conjoints. Un groupe de
femmes d’une ville minière se rend compte qu’elles sont toutes abusées
sexuellement par le propriétaire du seul point d’eau potable du quartier. Elles
obtiennent la réouverture du point d’eau de la mine. Un quartier s’organise
pour que la majorité des habitants connaisse son statut sérologique. Les jeunes
filles de l’Université s’organisent pour que cesse l’octroi des « points
sexuellement transmissibles ». Bientôt, les jeunes sont invités dans tout
le pays pour que les communautés qui la composent discutent du sida et agissent
par elles-mêmes pour répondre aux multiples défis que cette maladie pose à la
société, aux familles, aux individus. Un des leurs est invité en Belgique, et
avec l’appui de la Fondation Roi Baudouin, pour former un groupe de
facilitateurs belges à l’approche. Aujourd’hui le programme national de lutte contre
le sida de ce pays a invité ces jeunes gens à constituer des équipes de soutien
à la réponse locale face au sida dans 11 provinces et 3 autres villes, dites
points chauds.


Vous l’aurez deviné, ces jeunes sont Congolais. Ils se sont réunis au sein d’une association de droit congolais, RDCcompétence, et font partie de la
Constellation, ASBL de droit belge dont les membres œuvrent dans plus de 25 pays. Ils stimulent la réponse locale
face au sida, au paludisme, au diabète et à d’autres enjeux tels que la
violence domestique.


Alors, en ce jour de fête, je rends hommage à tous les facilitateurs de RDCcompétence. Merci Judith, Eric, Mike, Junior et vous tous. Votre courage et votre
détermination m’inspirent chaque jour.

Views: 42

Comment

You need to be a member of Community life competence to add comments!

Join Community life competence

Comment by Rituu B. Nanda on July 2, 2010 at 12:36am
Dear Jean-Louis,

Thanks for sharing these remarkable changes which emphatically illustrate the power of local response. Resources and funds are not a pre-requisite for every change in the community. I salute the DRC team.

I am happy to know that ACP, now, is a part of the national response in DRC. (if my understanding of the translation is correct)

Rituu
Comment by Laurence Gilliot on July 1, 2010 at 4:04pm
:-) Super Jean-Louis. Moi aussi j'admire RDCCompétence. Vous êtes une équipe tellement forte et vous êtes dédié à 100% aux progrès dans les communautés. En même temps une équipe professionnelle, efficace et humaine.

Hier j'ai appelé Dadi qui est basé à Kisangani. Il m'a raconté que la communauté de pêcheurs passent déjà à l'action après une seule visite SALT. Ils ont organisé une séance de sensibilisation de leur propre initiative. Ils ont aussi commencé à distribuer des préservatifs qu'ils ont trouvé auprès d'une groupe de jeunes dans le quartier qui en avaient en stock.

Bravo les amis!

About

Constellation: who are we

Constellation vidéo, where we journey in less then 2 minutes from space, through nature, to villages, in homes and back while exploring what the Constellation stands for. Thank YOU for being part of it. 

Social Media

Website: www.communitylifecompetence.org

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1

Instagram: constellationclcp

Youtube channel: The Constellation SALT-CLCP



© 2019   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service