Session 1 GLF 2018 - What is a local support team? - Experience of IndoCompetence / Qu'est-ce-qu'une équipe locale de soutien? - L'expérience d'IndoCompetence

Traduction en français en commentaire 

Session facilitated by Wiwin 

Wiwin share that when she contacted Marlou to say “IndoCompetence will host the GLF this year”, she asked Marlou, what is the goal? What do you want us to do with this event?

And surprisingly Marlou asked her: “What is the goal of IndoCompetence?”

“We discussed and we find out what we wanted to achieve with this event: we wanted to get more competences”.

IndoCompetence started in 2008 supported by he UNFPA

In 2010 the support of the UNFPA stopped. The program has stop but SALT remain.

“I want to share with you the key element that helped us to continue to apply SALT and to be here with you today organising this Global Learning Festival” has said Wiwin.

1 - We apply SALT in our daily life

We practice SALT not because we are paid for that, but because SALT is within us.

We are loved even by people we meet for the first time, because we are SALT’y  and we make sure that we share the love.

This is the first step that keep us moving.

We listen and we smile, we are honest and love and laugh.

Mistake are OK for us and we laugh and learn from them.

Our board is the Ministry of the magic. The board is not a boring part of the work, is more about sharing the spirit. This ministry of the magic, bring the dream to come true.

2 -  We have high profile committed persons in our team.

These high profile committed persons are powerful especially when skills and SALT are mixed. It helps to achieve the work in a good atmosphere and in the respect of our plan.

“In other organization people complain all the time, but complaining doesn’t help to achieve the goal”.

3 - We create an open space for learning

Involving and working with the young generation is a way to make sure we have successors able to transfer SALT.

Wiwin facilitate a collective reflexion about the lessons shared.

  • Sonny is the director of a local NGO based in Papua. For him the impact of SALT helped him to continue the work in Papua. Even he was not connected to IndoCompetence, he felt supported by the entire community of practice.

What he keeps in mind from this story is that we don’t need donors to continue our path if it’s a purpose such as a dream, we can continue. He shared that he organised a Reggae Papua Festival without donors. This festival was conducted to support actions on HIV prevention. The SALT has influenced his work and the Reggae community give about IDR20 000 000 to the program.

“The sentence of Papa KFC remain in mind - “The SALT is a spirit”” Sonny said.

  • Wiwin shared that Sonny and her have lost contact in 2010 and get to connect again through a friends related.

  • Sirinate: “I was the midwife, I have seen this baby (IndoCompetence) to come to life and I can say that one of their strength is that their are very open minded, friendly  and that they have a sense of belonging to a community. Their SALT spirit is very high and that is one of the important aspect to keep moving even in such context”.

  • JL has shared about the history about the creation of the IndoCompetence supported by UNFPA headquarter (Zahid Huque).

He followed up by saying “I was moved by what Sonny told us. Because we know that it’s not a fairytale?. Fundings don’t support such approach yet. But he shared that as long as the SALT spirit stay we can sustain our activities and support local responses. From this first day we know already that the SALT spirit is the path to the sustainability of local response”.

  • Whidad - “I was trained in 2008 in UNFPA .From the experience of the field applying SALT, we transfer that to our own life and not only when we were working with community. SALT approach shifted our way of working together. From robot doing tasks we became more mindful of our way of behaving with each others. We developed more listening and understanding. We became more human. SALT helped us to reconnect with our humanity”.

  • Marlou - “Years after the UNFPA start in Indonesia, I went to Maluku for a SALT training. The translator asked to understand SALT & CLCP before going to the community. As I was explaining to her, she stopped me and has said “haha this is the UNFPA way of working”.

As we are going to talk about sustainability, we can already say that transfer is also a way to insure sustainability.”



Wiwin, continue from there to emphasize the importance of the connexion and staying in touch with each others.

We keep contact with people, we worked with. They are ressources persons. We continue to stay inspired and to inspire to stimulate the implementation of SALT. We don’t manage to transfer SALT without connectors - they are the connectors”.

From these sharing Kees wanted to share his own reflexion: “In Maluku, we started without money, then I started to look for money. I should not have done that. I was willing to find practical things. People within the community are knowing that I’m doing thing to change things, but they don’t change. We should be mindful that we have to transfer the way of thinking “to do by and with our own ressources - This is the ownership”.





Views: 41

Comment

You need to be a member of Community life competence to add comments!

Join Community life competence

Comment by wiwin winarni on November 22, 2018 at 7:20pm

terima kasih Laurie, for sharing this session reflection!

Comment by khorchi laurie on November 19, 2018 at 5:15pm

Session 1 du Festival d'échange International 2018 - Wiwin partage les leçons apprises de l'expérience d'IndoCompetence. 

Session facilitée par Wiwin 

Wiwin partage avec l’assemblée des participants du GLF 2018, le moment où elle a écrit à Marlou pour lui dire “IndoCompetence accueillera le Festival International d’Echange en 2018”, elle a demandé à Marlou “ quel est l’objectif? Qu’attendez-vous de nous avec cet évènement?”

Et de manière surprenante pour Wiwin, Marlou lui a poser une question en retour: “Quel est l’objectif d’IndoCompetence?”



“Nous avons discuté et puis nous avons pris conscience que nous souhaitions  acquérir plus de compétences en organisant cet évènement” - dit Wiwin.

IndoCompetence à débuté en 2008 avec le soutien du Fond des Nations Unies pour la Population. En 2010 le soutien de l’UNFPA s’est arrêté. Le programme s’est arrêté mais pas le SALT!



“Je souhaite partager avec vous les éléments clés qui nous ont permis de continuer à appliquer SALT et d’être ici avec vous aujourd’hui pour organiser ce festival” - dit Wiwin.

1 -Nous appliquons SALT dans notre quotidien

Nous pratiquons le SALT non pas parce que nous sommes payés pour cela, mais parce que SALT est en nous.

Nous sommes aimé par les personnes que nous rencontrons pour la première fois , parce que nous somme SALTé et que nous faisons en sorte de partager l’amour.

C’est ce qui nous maintient en mouvement.

Nous écoutons et nous sourions, nous sommes honnête et nous rigolons.

Les erreurs sont OK pour nous et nous rions et nous apprenons de celles-ci.

Notre Conseil d’Administration, c’est le Ministère de la magie. Le Conseil d’Administration n’est pas la partie ennuyante du travail, il a avant tout le rôle de partage de l’esprit. Ce Ministère de la magie, nous aide à faire en sorte que le rêve devienne réalité.

2 -  Nous avons une équipe de personnes hautement engagées.

Ces  personnes aux hauts profils qui s’engagent sont très puissantes pour la réussite de nos rêves, notamment lorsque compétences et SALT sont mélangés. Cela aide à réaliser le travail et dans une bonne ambiance et dans le respect de notre plan d’action.

“Dans d’autres organisations les gens se plaignent tout le temps, mais les plaintes n’aident pas à atteindre l’objectif”.

3 -Nous créons un espace ouvert pour l’apprentissage

Impliquer et travailler avec la jeune génération, est un moyen d’assurer la succession et le transfert de SALT.



Après le partage de ces leçons, sur base de l’expérience de l’équipe d’IndoCompetence, Wiwin, facilite une réflexion collective:

  • Sonny (Papouasie) est le directeur d’une ONG locale basée en Papouasie. Pour lui l’impact de SALT l’a aidé à continuer le travail en Papouasie. Même s’il n’était pas connecté  à IndoCompetence, il a ressenti le soutien de l’ensemble de la communauté de pratique.

Ce qu’il garde en tête de cette histoire, c’est que nous n’avons pas besoin de soutien financier pour continuer notre chemin du moment que nous avons un objectif tel qu’un rêve, nous pouvons continuer.

Il partage qu’il a organiser un festival de Reggaie en Papouasie sans avoir aucune subvention. Ce festival à été crée pour soutenir les actions de prévention du VIH. Le SALT a influencer son travail et la communauté Reggae à donner environ  IDR20 000 000 pour le programme.

“La phrase de Papa KFC (Jean-Louis) reste en tête - SALT c’est un état d’esprit” - nous dit Sonny!

  • Wiwin partager que Sonny et elle ont perdu contact depuis 2010 et que c’est à travers une connaissance commune qu’ils se sont retrouvé. Elle partage cela avec beaucoup d’émotion.

  • Sirinate (Thailande): “J’étais la sage-femme, j’ai vu le bébé (IndoCompetence) venir à la vie et je peux dire que l’une de leur force c’est qu’ils sont très ouvert d’esprit, amicaux et qu’ils ont le sens d’appartenance à une communauté. Leur esprit SALT est très élevé et cela est un aspect important pour nous maintenir en mouvement même dans un tel contexte”.  

  • JL (Belgique)  partage l’histoire de la création d’IndoCompetence, soutenu par le responsable de UNFPA à l’époque (Zahid Huque).

Il poursuit en disant “ Je suis touché par ce que Sonny vient de dire. Parce qu’il sait que ce n’est pas un conte de fée! Les donneurs ne soutiennent pas encore ce genre d’approche. Mais il nous rappelle que tant que l’on maintient l’esprit SALT dans nos activités et dans notre manière d’être avec les autres, nous pouvons pérenniser nos activités et soutenir les réponses locales.”

  • Whidad (Indonesie) - “J’ai été formé en 2008 quand je travaillé avec UNFPA. A partir de l’expérience de terrain où nous appliquons le SALT, nous avons transféré cela à nos vie personnelle et pas seulement lorsque nous étions en train de travailler avec les communautés. L’approche SALT à transformer notre manière de travailler ensemble. Nous étions des robots qui accomplissaient des tâches nous sommes devenu plus conscient de notre manière de nous comporter les uns avec les autres. Nous avons développer plus d’écoute et plus de compréhension. Nous sommes devenu plus humain. SALT nous a aidé à nous reconnecter à notre humanité”.

  • Marlou (France) - “Des années après le début de SALT en Indonesie, je suis allée dans les Moluke pour une formation SALT. Lorsque la traductrice m’a demandé de lui expliquer l’approche avant la formation pour pouvoir mieux traduire, j’ai été surprise de voir qu’elle me dise “ Haaaaa! Mais c’est la manière de travailler de UNFPA?!”.

Puisque nous allons parler de pérennité, nous pouvons déjà dire que le transfert est aussi un moyen d’assurer la pérennité.”



Wiwin, poursuit à partir de ce que dit Marlou pour mettre plus d’emphase sur l’importance du maintien des relations et de la connexion aux autres pour assurer la pérennité.

Nous maintenons le contact avec les gens avec lesquels nous avons travaillé.  Ce sont des ressources. Nous continuons à nous inspirer et à inspirer pour stimuler la mise en oeuvre du SALT. Sans connecteurs,on ne parvient pas à transférer SALT - les contacts sont les connecteurs”.  

De tout ces échanges Kees souhaite partager ses réflexions: “Dans les Moluke, nous avons commencé sans argent, ensuite j’ai cherché à lever des fonds à travers une campagne de crowdfunding. Je crois que je n’aurais pas dû faire ça. J’ai voulu trouver des choses concrètes à mettre en place et pour cela j’avais besoin d’argent. Mais les gens dans la communauté savent que je suis en train de faire des choses pour changer les choses, mais ils ne changent pas. Nous devons être conscient que nous devons transférer la manière de penser, pour faire à partir de nos propres ressources, c’est ça l’appropriation”.

About

Constellation: who are we

Constellation vidéo, where we journey in less then 2 minutes from space, through nature, to villages, in homes and back while exploring what the Constellation stands for. Thank YOU for being part of it. 

Social Media

Website: www.communitylifecompetence.org

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1

Instagram: constellationclcp

Youtube channel: The Constellation SALT-CLCP



© 2019   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service