Premiers pas d’une collaboration productive avec notre partenaire euforia

Version française

English version at the bottom

 

Du 13 au 16 février, Loli et Luc ont participé à un événement imp!act. Cet événement est proposé par l’organisation euforia pour stimuler l’engagement des jeunes sur des causes sociales et environnementales. Nos deux organisations ont en commun beaucoup de valeurs, comme l’appréciation et l’attachement aux valeurs humaines, le soutien aux initiatives locales et l’apprentissage à partir de l’expérience.

Cette participation s’inscrit dans le cadre d’une collaboration entre la Constellation et euforia afin de développer une méthodologie combinée permettant une mobilisation des groupes de réfugiés en Suisse et favoriser leur intégration. Elle vise aussi à pouvoir proposer une méthodologie plus orientée vers la mise en place d’actions locales sur la base d’initiatives individuelles en tenant compte du contexte et des défis societaux ressentis par un public cible auquel s’adresse ces initiatives.

Au sein d’une équipe de 7 jeunes, notre but était d’organiser un événement qui verrait la naissance de projets sociaux et environnementaux à mettre en œuvre localement. Ce travail recouvrait la formalisation d’une association, la recherche de financements ainsi que du lieu de réalisation, de mobilisation de participants et de ressources humaines extérieures pour inspirer et conseiller les initiateurs de projets.  Tout cela dans un délai de 6 mois puisque  la décision en fut prise en septembre 2018.

Également bienveillante et appréciative, la méthodologie utilisée (euforia) est renforcée de nombreux éléments méthodologiques permettant aux participant-e-s de mieux appréhender les défis auxquels ils/elles veulent faire face. Une grande richesse d’information et une démarche systématisée va permettre aux participants de s’organiser en équipes efficaces en fonction de leurs aspirations et de leurs forces respectives. Un outil très apprécié par les facilitateurs est le NAOMMIE[1]qui présente les différentes sessions à réaliser. Ces « guidelines » détaillent l’organisation, le timing, la facilitation, l’équipement et les messages à délivrer.

Comment avons-nous vécu cette préparation ? Sur le mode découverte et apprentissage puisque notre intention était bien de vivre « de l’intérieur » la préparation d’un événement imp!act©. Ceciafin de devenir familier avec le processus, les messages et les exercices proposés. Nous ne pensions pas, à cette étape, introduire des éléments du SALT/PCCV. Mais est-il possible, pour des facilitateurs SALT, de se couper les ailes et de ne pas introduire dans les moments de facilitation, des exercices, astuces et attitudes correspondant à une façon de travailler SALT ? 

Qu’y avons-nous appris ? Tout d’abord la confirmation du pouvoir transformateur de l’appréciation et de la bienveillance pendant des sessions, parfois intenses. La densité des sessions et des exercices amène les participant-e-s aux limites de leur zone de confort ; cela peut déstabiliser ceux ou celles peu habitué-e-s à travailler dans un contexte appréciatif et bienveillant. Bien qu’un tel événement s’étale sur une durée de 3,5 jours, le temps laissé à l’introspection, à la réflexion personnelle et de groupe est très limité. Les participant-e-s sont porté-e-s par l’enthousiasme du groupe et font rapidement un choix de domaines sociaux et environnementaux dans lequel ils vont développer un projet et un plan d’action. L’approche SALT peut, à cette étape, apporter plus d’introspection et de réflexion sur les domaines d’actions à aborder et sur l’appropriation du projet par les équipes. Il est remarquable de voir pendant cet événement comment se sont crées des liens forts autour d’un engagement vis-à-vis de grandes causes sociétales entre des jeunes – et des moins jeunes – qui ne se connaissaient pas auparavant.

Pendant cet atelier, des intervenant-e-s extérieurs ont un rôle d’inspiration et de critique constructive et bienveillante. Ils/elles accélèrent la construction des projets ; mais ils/elles ne peuvent en aucun cas remplacer la réflexion personnelle et de groupe. Ils/elles peuvent ensuite être des soutiens importants pour ces divers projets, prolongeant ainsi l’énergie apparue au cours de cet événement.

Notre collaboration avec euforia va continuer à travers un événement qui s’adressera davantage à des groupes (de réfugiés) ; l’intégration d’éléments des premières étapes du PCCV tels que le « Qui sommes-nous », la « Construction du rêve » et l’Auto-Evaluation apportera un « plus » pour l’appropriation et la durabilité des projets, ainsi que pour la définition des actions faisables.

[1]N = Needs, A = Aim, O = Objectives, M = Method, M = Methodology, I = Implementation, E = Evaluation.

________________________________

English version

Title: first steps of a fruitful collaboration with our partner euforia

From February 13 to 16, Loli and Luc took part in an imp!act event. This event is proposed by the organization euforia to stimulate the engagement of young people on social and environmental causes. Our two organizations share many values, such as appreciation and commitment to human values, support for local initiatives and learning from experience.

This participation is part of a collaboration between the Constellation and euforia to develop a combined methodology to mobilize refugee groups in Switzerland and promote their integration. It also aims to propose a methodology more oriented towards the implementation of local actions on the basis of individual initiatives taking into account the context and societal challenges felt by a target audience to which these initiatives are addressed.

In a team of 7 young people, our goal was to organize an event that would stimulate the emergence of social and environmental projects to be implemented locally. This work covered the formalization of an association, the search for funding as well as the appropriate meeting space, mobilization of participants and external human resources to inspire and advise projects leaders and members. All this within 6 months as the decision was made in September 2018.

Also benevolent and appreciative, the methodology used (euforia) is strengthened with many methodological elements allowing participants to better understand the challenges they want to face. A wealth of information and a systematic approach enable participants to organize themselves into effective teams according to their respective aspirations and strengths. A tool very much appreciated by the facilitators is the NAOMMIE[1]which presents the different sessions to realize. These "guidelines" detail the organization, the timing, the facilitation, the equipment and the messages to be delivered.

How did we experience this preparation? On discovery and learning mode since our intention was to live "from the inside" the preparation of an imp!act©event. This is to become familiar with the proposed process, messages and exercises. We did not think at this stage to introduce elements of SALT/CLCP. But is it possible for SALT facilitators to cut their wings and not introduce in the moments of facilitation, exercises, tips and attitudes corresponding to a way of working SALT?

What did we learn? First of all, the confirmation of the transformative power of appreciation and benevolence during rather intense sessions. The density of sessions and exercises brings participants to the limits of their comfort zone; this can destabilize those who are not used to working in an appreciative and caring context. Although such an event lasts for 3,5 days, time left for introspection, personal reflection and group reflection is very limited. The participants are driven by the enthusiasm of the group and quickly make a choice of social and environmental areas in which they will develop a project and an action plan. The SALT approach can, at this stage, provide more introspection and reflection on the areas of action to be addressed and for the project ownership by the teams. It is remarkable to see during this event how strong ties were created around a commitment toward great societal causes between young people - and not so young people - who did not know each other before.

During this workshop, external speakers have a duty of inspiration, constructive and benevolent criticism. They accelerate the design of projects; but they cannot in any case replace personal and group reflection. They can then be important supporters for these various projects, fostering the energy that has emerged during this event.

Our collaboration with euforia will continue through an event that will target more groups (refugees); integration of elements from the first stages of the CLCP such as "Who Are We", "Dream Building" and Self-Assessment will bring a "plus" for project ownership and sustainability, as well as on the definition of feasible actions.

[1]N = Needs, A = Aim, O = Objectives, M = Method, M = Methodology, I = Implementation, E = Evaluation.

Views: 20

Comment

You need to be a member of Community life competence to add comments!

Join Community life competence

About

Constellation: who are we

Constellation vidéo, where we journey in less then 2 minutes from space, through nature, to villages, in homes and back while exploring what the Constellation stands for. Thank YOU for being part of it. 

Social Media

Website: www.communitylifecompetence.org

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1

Instagram: constellationclcp

Youtube channel: The Constellation SALT-CLCP



© 2019   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service