Plus de 3005 jeunes et adolescents de 21 nouvelles localités au Togo adhérant et Acteurs potentiels de la compétence face au VIH au Togo (Août 2009)

CROIX ROUGE TOGOLAISE
PROGRAMME SIDA
&&&
ONG InterAfrica
Promotion de la Paix Développement Durable’
Contacts encadreurs CRT

Plus de 3005 jeunes et adolescents de 21 nouvelles localités au Togo adhérant et Acteurs potentiels de la compétence face au VIH au Togo (Août 2009)

La Croix –Rouge Togolaise, programme SIDA a assuré les 20 et 21 août 2009 des formations allant dans le sens de renforcement de capacité en matière de lutte contre le VIH et SIDA à l’endroit des jeunes et adolescents de l’association Inter Africa.

Cette formation fait partir d’un projet de vacance de ladite association dénommé: Action citoyenne et s’inscrit dans les activités d’appui aux acteurs de la lutte contre le VIH/SIDA. Fort de son expérience en matière de sensibilisation, de prévention et de renforcement de capacité et de compétence connu de tous les acteurs de la lutte contre le VIH /SIDA, la Croix – Rouge Togolaise a été sollicité pour faciliter la formation dans les différentes localités sur toute l’étendue du territoire national.

Le but de ce projet était d’une part d’amener les jeunes et adolescents à adopter un comportement civique responsable et sur le plan de la santé de reproduction renforcer la compétence des participants à travers l’acquisition des nouvelles connaissances sur la compétence face au VIH.

Quelques résultats attendus par les initiateurs
Entre autres nous avons retenus pour les besoins du rapport en liaison avec le renforcement de capacités basé sur le processus de la compétence :

- Sur les 21 localités, 3'060 jeunes sont mobilisés et sensibilisés sur des thèmes relatifs à la promotion de la paix et au développement socioéconomique.
- Les dix leaders sociaux identifiés dans chacune des localités sont formés et associés à l’encadrement des activités dans leur zone.
- Les ouvrages identifiés sont réalisés avec le concours des populations locales.
- Les communautés s’approprieront toutes les actions et les infrastructures érigées dans un esprit communautaire.
- Les jeunes et les leaders lités ciblées sont mieux outillés pour adopter un nouveau référentiel comportemental pour promouvoir une vision communautaire et citoyenne des actions de développement

Dans ce contexte l’usage de l’approche de la compétence s’est avérée utile dans l’implication des communautés, la capitalisation des acquis et surtout l’appropriation par les bénéficiaires des interventions à entreprendre.

Encadrement de la Croix-Rouge Togolaise :
Plus de 21 formateurs ont été mobilisés pour l’encadrement (voir liste en document annexe). Avant le démarrage de sessions, les animateurs de l’ONG InterAfrica, environ 80 cadres ont été formés, à Lomé, par Monsieur SEDOH sur l’approche de la compétence face au VIH et briefing sur l’outil grille d’autoévaluation.

L’agenda de la formation animée par l’équipe du programme SIDA comprend deux volets essentiels:
1. La santé de la reproduction et
2. L’auto-évaluation des compétences communautaires en matière de lutte contre le VIH-SIDA

Ainsi les thèmes développés ont pris en compte :

1- Les IST; 2- Le VIH et le SIDA; 3- La perception du risque personnel et la chaîne de communication au VIH et SIDA; 4- l’Education sexuelle; 5- La négociation et port de préservatif : 6- Le planning familial, et

7- la compétence face au VIH et SIDA : qui après une présentation sur les principes de l’approche, a permis aux jeunes bénéficiaires issus des communauté rurales et aux membres de l’association InterAfrica (la plupart étudiants, cadres) de doter, en équipe, d’un plan d’action décentralisé, d’un instrument de mesure des progrès à réaliser par rapport à leur projet et surtout en matière de la lutte contre la pandémie du VIH/SIDA.

Résultats Immédiats :
A L’issu de cette formation les résultats sont que tous les jeunes et adolescents se sont rendus compte que la pandémie du VIH /SIDA est un risque et non une fatalité donc peut être évitée. La perception du risque étant fonction du niveau de connaissance, il permet d’adopter un changement de comportement face au VIH/.SIDA . L’effectif des jeunes et adolescents des deux sexes varient entre 45 et 200 par localité. Et sur l’ensemble du territoire on dénombre au total 3005 jeunes et adolescents touchés par cette formation.
Les résultats immédiats sont à exprimer sous forme d’engagement de tous les participants des différentes localités :
- à faire le dépistage,
- la volonté des jeunes à avoir les clubs dans leur milieu de formation pour sensibiliser leurs pairs,
- lé désir d’adhérer à la Croix –Rouge,
- l’organisation périodique des ateliers de consolidation des acquis puis la volonté de participer au don de sang volontaire.

Exemple d’Agoè (banlieu de lomé)
- L’impact le plus immédiat est celui de la localité d’Agoé où suite à la première journée, après avoir pris conscience de l’importance ou les avantages du dépistage, tous les participants se sont prononcés pour faire le dépistage quatre jours après.
- Dans cette même localité, le second jour quatorze des participants ont fait le don de sang volontaire pour le dépistage au cours de la séance de don de routine que la Croix section locale a organisé en collaboration avec le centre national de transfusion sanguine (CNTS) .

N° Localités retenues - jeunes mobilisés
01 Adakpamé Kangnikopé 200
02 Agadjamé 100
03 Agoè 45
04 Agodjololo 100
05 Kougnohou 450
06 Amlamé 150
07 Atakpamé 250
08 Anié 150
09 Attitogon 120
10 Badou 150
11 Blitta 120
12 Davié 150
13 Gotha 100
14 Elavagnon 150
15 Mangoassi 100
16 Notsè 120
17 Okouta 100
18 Vogan 150
19 Wahala 100
20 .Wuiléhoé 100
21 Zogbégan 100
Total 3'005

Conclusion
Dans l’ensemble, les participants se sont bien comporté et ont abordé les différents modules avec une ouverture d’esprit.

En ce qui concerne les enseignements on retient que tous les participants sont conscients que les IST sont des menaces pour les santé de reproduction, les facteurs déterminants la contagion sont des réalités quotidiennes, la perception du risque induit un changement positif et permet d’évaluer ses propres risques et de définir la stratégie à appliquer face aux obstacles.

Et enfin, à partir de l’utilisation pratique du cadre d’autoévaluation sur les compétences face au VIH et SIDA, outils catalysant tous les acquis, les jeunes et adolescents sont parvenus à tirer la conclusion que le VIH/SIDA peuvent être évité et n’est pas une fatalité.

Views: 58

Comment

You need to be a member of Community life competence to add comments!

Join Community life competence

Comment by Blaise SEDOH on October 2, 2009 at 2:36pm
merci à tous pour vos commentaires. comme je l'ai toujours souligné et rappélé: le processus doit etre intégré dans un programme ou initiative ayant des objectifs et des resultats a teindre. en ce moment la, le processus avec l'outil cadre d'auto évaluation sert à TRANSPORTER LES MESSAGES, à ORGANISER LES ACTIONS SUIVANT UNE LOGIQUE OU DES LOGIQUES D INTERVENTIONS. en ce moments les actions initiées repondent aux préoccupations des populations et personnes concernées. donc repondent aux priorités. quoi de plus normal:
le processus est donc le WAGON accolé au TRAIN qui transporte le MATERIEL ET LES HOMMES vers la destinée SOUHAITéE.
dans le cas actuel. nous sommes dans un contexte ou les organisateurs. FREDDY de InterAfrica à initié un projet intitulé actions citoyennes. ce projet comporte la réalisations des ouvrages scolaosire, communautaires.... donc il faut une mobilisation communautaire, il faut une acceptation du du projet et acquis futurs. voila une bonne accasion pour utiliser l'approche...
Comment by Gaston on September 28, 2009 at 7:58am
Merci Blaise. C'est tres interessant. J'ai la meme question de Laurence. J'irai a Guyana dans quelques semaines pour faciliter des auto-evaluations avec 8 groupes (de l'equipe l'ONU jusqu'a des jeunes avec le VIH). Qu'est ce que vous recommandez par rapport au suivi ou facilitation?

Merci,
Gaston
Comment by Phil on September 25, 2009 at 7:06pm
Bonjour Blaise

Merci bien. C’est merveilleux.

Je veux répéter la question de Laurence. La Croix Rouge Togolaise a introduit l’autoévaluation à 3,000 jeunes. Qu’est-ce que tu as appris ? Est-ce que tu as des bonnes idée pour nous ?

Phil
Comment by Laurence Gilliot on September 25, 2009 at 3:26pm
Here is the (active) link to translate any page: http://translate.google.co.uk/?hl=en&tab=wT#
Comment by Geoff Parcell on September 25, 2009 at 12:50pm
Merci Blaise d'avoir partagé

I used http://translate.google.co.uk/?hl=en&tab=wT# to help me read it in English.
Comment by Laurence Gilliot on September 23, 2009 at 8:21am
Salut Blaise,

Merci d'avoir partagé ton expérience :-) Félicitation pour le travail important que tu fais! Il me semble que la formation s'est bien passée et que les jeunes en ont beaucoup retiré.

J'avais quelques questions de curiosité en lisant ton blog. Tes réponses m'aideront à approndir mon apprentissage.

- Comment les facilitateurs ont facilité l'auto-évaluation avec les jeunes? Parfois, le grille d'auto-évaluation en tant que telle peut paraître un peu sèche, surtout pour des jeunes. Souvent les facilitateurs adaptent leur manière de faciliter la discussion sur les pratiques. Comment avez-vous procéder?

- Comment le suivi et l'accompagnement est-il organisé au sein de tous ces groupes?

Merci encore et je te souhaite une belle journée.

Laurence
Comment by Blaise SEDOH on September 21, 2009 at 9:20pm
nous croyons...

About

The Constellation: who are we

The Constellation vidéo, where we journey in less then 2 minutes from space, through nature, to villages, in homes and back while exploring what the Constellation stands for. Thank YOU for being part of it. 

Social Media

Website: www.communitylifecompetence.org

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1

Instagram: constellationclcp

Youtube channel: The Constellation SALT-CLCP



© 2020   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service