"On ne joue pas au médecin, on écoute, on partage, on se focalise sur les forces," s'exclame Léandre, lui-même médecin, en parlant des visites SALT faites à Rumonge, au sud du Burundi.

L'équipe des facilitateurs s'est réunie à Bujumbura ce vendredi 15 mai 2009, avec Jean-Louis et Laurence. L'un après l'autre ils partagent leur enthousiasme par rapport à l'approche.

"Lors d'une visite SALT à Gitega, au centre du Burundi, les usagers de drogue disaient se qu'ils avaient au fond de leur coeur, ils se sentaient à l'aise. Avouer qu'on est usager de drogue, ce n'est pas facile quand on a 60 ans, qu'on est père de famille, etc..." raconte Janvier.

Isabelle enchaîne: "Cette approche favorise l'ouverture. Je pensais que je connaissais les professionnelles du sexe parce que je travaille avec elles depuis longtemps. Avec les visites SALT, elles pouvaient dire ce qu'elles n'avaient jamais pu dire. Partager leurs forces. Cela m'a permis de créer des liens avec ce groupe."

"Les visites SALT sont différentes des visites effectuées avant. Le SALT est une approche pour faire accoucher les idées, ce qu'on ressent, pensent, suscite l'ouverture. Les professionnelles du sexe que nous visitions à Gitega ont dit à la fin d'une visite SALT: "Ne partez pas comme ça pour aller dormir seuls! Vous, vous n'allez pas payer," raconte Gilbert.

Consolée partage: "En RD-Congo, j'ai vu l'équipe de facilitation mixte avec des soldats, des étudiants, des policiers, etc. dans chaque province. Cela m'a inspiré. J'ai eu un rêve: construire des équipes pareils dans toutes les provinces du Burundi. Personnellement, j'ai complètement changé. J'ai appris à écouter, à parler moins dans ma famille, mon école, etc. Aujourd'hui, mon rêve vient de se réaliser au Burundi. Un enfant est né au Burundi, maintenant il faut le faire grandir."


L'équipe de facilitation s'est convenue de se réunir régulièrement à L'Alliance Burundaise contre le SIDA (ABS), qui a accepté de l'accueillir. Nous avons décidé de nourrir ce 'bébé' (Burundi Compétence) pour que la compétence face au SIDA se propage plus vite que le virus dans notre pays.

Views: 90

Comment

You need to be a member of Community life competence to add comments!

Join Community life competence

Comment by Judith DIALUNDUA on May 18, 2009 at 2:03pm
Félicitation pour la naissance du bébé, comme la sagesse Afrique dit que quand l’enfant est dans le sein de sa mère, il lui appartient et dès qu’il voie le jour, enfant appartient à sa Société. La RDC Compétence est bien disposée à partager son expérience pour que cet enfant grandisse dans de très bonne condition.
Comment by Laurence Gilliot on May 16, 2009 at 2:31pm
Merci Thérèse d'avoir partagé ces belles réflections sur ton blog. Ce fut un plaisir de rencontrer tous les membres de l'équipe et de réfléchir ensemble aux prochaines étapes.

Le soutien d'acteurs clé dans la lutte contre le sida est impressionnant et est un atout majeur pour répandre l'approche jusque dans tous les villages du pays.

Bon courage et à très bientôt! J'espère pourvoir lire les progrès futurs sur ton blog et celui des autres (Joseph, Gilbert, Franck et co)

Laurence

About

Constellation: who are we

Constellation vidéo, where we journey in less then 2 minutes from space, through nature, to villages, in homes and back while exploring what the Constellation stands for. Thank YOU for being part of it. 

Social Media

Website: www.communitylifecompetence.org

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1

Instagram: constellationclcp

Youtube channel: The Constellation SALT-CLCP



© 2019   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service