Le virus du Sida chez moi dans ma famille

J'etais en charge de la communication sur le sida au Programme national de lutte contre le sida dans mon pays en
1990.

Ma jeune soeur qui servait d'intermediaire pour tous les echanges avec la famille pendant mon sejour de
plus de deux ans a l'etranger est tombee malade. Nous etions tres proche l'un de l'autre. Lorsqu'elle m'a dit qu'elle
souffrait de tuberculose, je me suis dit que c'etait guerissable. Elle a commence le traitement mais voulait entourer
ses visites a l'hopital de beaucoup de discretion.

Et elle est devenue agressive vis a vis de moi lorsque je lui ai parle de faire tous les examens y compris le depistage du vih parce qu'un ami medecin m'avait dit que la plupart des tuberculeux faisaient le sida. Elle etait encore plus agressive lorsque je ramenais a la maison des depliants, affichette et brochure sur le VIH au point d'exiger d'aller suivre son traitement dans un hopital de province sous le pretexte d'etre mieux suivie sur le plan medical.

Sa sante a continue a se degrader rapidement et elle est decedee dans cet hopital trois mois apres dans les bras de ma mere. Pendant le deuil, ma mere m'a fait observer qu'il etait certainement facile de donner des conseils sur le sida aux autres a longueur des journees. Mais lorsque vous avez le sida a la maison a t elle poursuivi, les conseils ne suffisent plus, vous devez agir. C'etait effectivement douloureux de realiser que le VIH/sida dont je parlais a longueur des journees etait entree dans notre maison et emporte une de mes soeurs qui m'etait si proche.

La lutte contre le VIH n'etait plus simplement un gagne pain, c'etait un combat contre Goliath et dont je venais de perdre la premiere manche. Avec ma mere, avec ma famille et mes enfants, nous nous sommes dit que lorsque le sida se trouve chez les autres, on peut se contenter des conseils, quand il vous visite chez vous a la maison, il faut plus que des simples conseils, il faut des actions. Chacun desormais sait qu'il doit passer a l'action.

Le message que je veux transmettre aux autres surtout les plus jeunes est de ne pas attendre d'avoir le sida a la maison pour agir. Accpter que le VIH est rellement parmi nous pret a frapper. Ils devraient choisir d'agir avant.

Voici ma contribution a la discussion dans le forum sur la reconnaissance et l'acceptation:https://aidscompetence.ning.com/forum/topics/practice-1-acknowledge...

Views: 36

Comment

You need to be a member of Community life competence to add comments!

Join Community life competence

Comment by Jean Legastelois on June 22, 2009 at 1:43pm
Merci, Antoine, d'avoir partagé ce drame avec nous, et d'en faire un message aussi convainquant.
Bien amicalement,
Jean
Comment by Thérèse NTAHOMPAGAZE on June 16, 2009 at 2:14pm
Merci beaucoup professeur pour ce témoignage combien touchant .
C'est un clin d'oeil que tu nous fais et qui va nous aider dans le combat contre le VIH.
Thérèse
Comment by MUKALAYI UMBA Toussaint on June 16, 2009 at 2:02pm
Merçi Prof Antoine pour le temoignage combien si riche.
Nous apprenons toujours pour voir comment ajuster nos tirs par rapport à nos familles proches, au lieu de penser toujours que le sida, c'est pour les autres et non pour nos familles.
Merçi infiniment.

About

Join as Constellation member

Join as a member of the Constellation & work towards the shared dream. https://aidscompetence.ning.com/profiles/blogs/are-you-in-working-towards-constellations-dream

Social Media

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1



© 2018   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service