Je suis le représentant de l’Eglise de l’armée du salut au Mali. Spécialement dans le cadre de la lutte contre le sida, c’est plus de quinze ans que je suis impliqué dans ce programme depuis mon pays. Et l’expérience aujourd’hui c’est l’accès aux médicaments. J’ai été chef du personnel et ma femme était la secrétaire sociale. Alors, c’est elle qui coordonnait les activités Sida et moi j’accès dans le cadre du counseiing. Et, nous avons eu l’expérience d’une femme et d’un homme qui étaient séparés, qui étaient positifs et qui sont tombés malades. Nous leur avons conseillé jusqu’à accepter, à recevoir les médicaments et ils ont recouvré leur santé pour beaucoup de temps. A la fin, qu’est-ce qui s’est passé ? Ils étaient, ce n’était pas un couple, mais étant donné que la femme était positive et que l’homme était positif et que les deux venaient chez nous, ils sont arrivés à contracter un mariage. Ça c’était épatant chez nous que deux personnes positives puisent accepter de vivre avec ce virus. Ils ont contracté le mariage tout en suivant leurs médicaments. Et ça c’est une expérience parmi tant d’autres que j’ai dans ce programme de sida où ils viennent régulièrement, nous leur visitons et ils sont fiers de cela et de témoigner, ils continuent avec leurs médicaments, ils se sont unis dans le mariage physique, biologique. Voilà une expérience qui m’a beaucoup frappé, qui nous a frappés. Le mariage était public, ce n’était pas en cachette, ils ont invité la famille, ils ont invité les amis, tout le monde était là-bas. Ils étaient fiers de dire : « nous sommes positifs, nous nous sommes unis comme les autres tout en suivant les médicaments, en suivant notre traitement jusqu’à ce qu’un jour, eh ben ! Nous pouvons quitter ce monde. »

Major Eugène Dikal, Eudike2002@yahoo.co.uk

Histoire du mois de juillet 2012

Views: 63

Comment

You need to be a member of Community life competence to add comments!

Join Community life competence

Comment by Rituu B. Nanda on August 4, 2012 at 11:02pm

English translation using Google translate

 

I am the representative of the Church of the salvation army in Mali. Especially in the context of the fight against AIDS is more than fifteen years I am involved in this program from my country. And experience today is access to medicines. I was chief of staff and my wife was the social secretary. So it is mandated to coordinate AIDS and I access through the counseiing. And we had the experience of a woman and a man who had separated, which were positive and who become ill. We advised them to accept, to receive the drugs and they have regained their health for a long time. At the end, what happened? They were, it was not a couple, but since the woman was positive and that the man was positive and both came to us, they came to marry. That was amazing to us that two people draw positive accept living with this virus. They contracted marriage while following their medication. And that's one experience among many that I have AIDS in this program where they come regularly, we visit them and they are proud of it and testify, they continue with their medication, they are united in marriage physical, biological. This is an experience that really struck me, struck us. The wedding was public, it was not in hiding, they invited the family, they invited friends, everyone was there. They were proud to say, "we are positive, we came together like the other while taking medicines, following our treatment until one day, well then! We can leave this world. " 

 

Major Eugene Dikal, Eudike2002@yahoo.co.uk  History of the month of July 2012

Join as Constellation member

Join as a member of the Constellation & work towards the shared dream. http://aidscompetence.ning.com/profiles/blogs/are-you-in-working-towards-constellations-dream

Social Media

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1



© 2017   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service