Samedi, 6hr du matin. C’est le weekend, mais le réveil sonne parce qu’aujourd’hui nous allons accompagner une nouvelle équipe des facilitateurs à Kinshasa. Sur invitation d’UNICEF 50 relais communautaires étaient formés par l’équipe de rêve (‘Dreamteam’) RDCCompetence. Ils ont appliqué l’approche sur 5 pratiques de la sante en famille, inclut la malaria, les maladie/ lavage des mains, accompagnement des femmes enceintes, allaitement exclusif et la vaccination complète. Je pensais ce matin, en théorie ca peut marcher…. Mais est-ce que ca stimule un même niveau d’appropriation comme avec le SIDA sur le terrain ?


Blaise, un des facilitateurs de RDCCompetence vient nous chercher a 7 heure chez la famille Badibanga ou Laurence et moi restent pour pendant 2 mois. Cette famille accueillante et chaleureuse a toutes les forces Congolaises que vous pouvez imaginer. Avec Blaise, nous prenons trois bus et une moto pour arriver avec une couche de poussière à la zone de sante Mbudi. La, 20 facilitateurs formés nous attendaient avec un enthousiasme et une motivation impressionnante. L’équipe se prépare et planifie la visite. On se divise en deux groupes. Je rejoins le groupe qui discute ‘le lavage des mains’. Je me demande si l’approche SALT marche avec ce sujet assez différent que le SIDA. Cependant le sujet demande aussi un changement du comportement individuel et communautaire. On verra….


Les nouveaux facilitateurs forment une vraie équipe et changent des rôles comme un orchestre expérimenté. Normalement ils sont des relais communautaires. Ca veut dire qu’ils apportent de l’information aux communautés. Donc, ces gens savent parler ! Mais pas aujourd’hui. Aujourd’hui la communauté est l’expert. Donc après une introduction, l’équipe introduit l’auto-évaluation de 6 pratiques et les 5 niveaux. On commence avec pratique 1 : est-ce que votre communauté reconnait et accepte les maladies des mains sales et que le lavage des mains est une chose importante ?


Les deux heures après, presque tous les membres de la communauté ont exprimé leurs idées, ont montré leurs façons de laver les mains, ont répondu aux questions des autres membres sur l’hygiène et ont ri et dansé à la fin. Les facilitateurs ont rien démontré, rien expliqué, mais il y avait une réponse pour chaque question. Et j’ai appris des méthodes traditionnelles pour faire du savon en brulant des fruits d’un certain arbre. Quelle réponse locale !


La revue après action était bien et les nouveaux facilitateurs (un nom que la plupart d’entre eux préfèrent plutôt que relais communautaires) ont fait des accords pour encore pratiquer ensemble pour arriver au total de 30 visites dans 2 semaines ! Et pas pour une rémunération, mais parce qu’ils sont passionnés par cette nouvelle approche. Demain, nous allons les rejoindre à nouveau avec un mouchoir pour la poussière! J’adore déjà le Congo....

Views: 32

Comment

You need to be a member of Community life competence to add comments!

Join Community life competence

Comment by MUKALAYI UMBA Toussaint on February 24, 2010 at 7:13pm
Merçi Gaston, pour ce partage combien si riche de notre approche Salt.
Il faut s'adapter au milieu, je suis sûr que c'étais une bonne aventure d'aller dans une communauté sur une moto.
Comment by Jean Legastelois on February 22, 2010 at 10:28pm
Merci Gaston, ça ce sont des nouvelles du terrain ! Et puis la diversité des applications de l'approche est passionnante.

Join as Constellation member

Join as a member of the Constellation & work towards the shared dream. http://aidscompetence.ning.com/profiles/blogs/are-you-in-working-towards-constellations-dream

Social Media

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1



© 2018   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service