A l'association Le Pont du Tamarinier, où je travaille depuis trois ans et demi, nous avons adopté l'approche SALT depuis 2015. Je fais du travail administratif et aussi j'organise des activités pour les enfants du village du Tamarinier à Rivière Noire, à Maurice.

Depuis l'année dernière, je collabore avec une des mamans du village pour préparer les vacances de fin d'année des enfants. Nous avions d'abord prévu de faire une réunion de préparation entre adultes. Toutefois, le dynamisme qu’avaient démontré deux enfants, un garçon et une fille du village âgés de 10 et 12 ans respectivement pendant les vacances d'août m'avait donné l'envie de les inclure dans notre réunion. En effet, par eux-mêmes, ils avaient pris l'initiative d'organiser une fête d'anniversaire pour tous les enfants du Tamarinier. L'association avait soutenu leur idée et cela avait été un succès. Ma responsable était d'accord de les inclure et les deux bambins étaient excités à l'idée de préparer des sorties. 

Nous étions à sept ; notamment trois membres de l'association, nos deux chérubins, la maman et sa sœur. La rencontre se déroula suivant l'approche SALT. Les enfants étaient très participatifs et on pouvait sentir chez la maman un désir et une joie de se lancer dans les préparatifs. 

Au moment de l'écriture du rêve, la maman et la fille s'étaient attelées à écrire notre vision en prenant en compte les rêves des deux groupes créés préalablement. Voici ce qu'elles ont écrit: «Nos enfants du village, avec pleins de rêves et d'ambitions, toujours le cœur sur la main, avec des rêves pour aujourd'hui et pour demain».

Photos des rêves de groupes

Ce qui nous avait surpris ma responsable et moi-même, c'est que ce rêve ne parle pas directement des vacances, ni même de fête de fin d'année de 2016 mais il décrit bien plus. D’après la maman ça parle de la force des enfants de notre village et même des générations à venir. Aussi elle a dit: «Bientôt ce ne sera plus moi qui aidera les enfants, les enfants d'aujou

rd'hui prépareront les enfants de demain pour les prochaines fêtes... Cela a déjà commencé, avec les deux enfants que voici participant à cette réunion». Et la fille de rajouter : «Ce sera la génération future qui continuera cela après...»  

En les écoutants, une expression m'est revenue : constructeur d'humanité. Ce rêve, c'est celui de construire l'humanité chez les enfants par les enfants en s'entraidant et en organisant des activités qui font grandir et s'améliorer les uns les autres. De plus le garçon avait souhaité que les enfants s'amusent ensemble sans se bagarrer. 

Ce rêve me réconforta à l'idée qu'un jour, les familles de Tamarinier deviendront des constructeurs d'humanité, s'entraidant les unes les autres vers le chemin du développement totale de la personne humaine où les filles et les garçons du village dans le futur, s'occuperont de leurs semblables à l'association.

Views: 57

Comment

You need to be a member of Community life competence to add comments!

Join Community life competence

Join as Constellation member

Join as a member of the Constellation & work towards the shared dream. http://aidscompetence.ning.com/profiles/blogs/are-you-in-working-towards-constellations-dream

Social Media

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1



© 2018   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service