The Mandala of our Truths - A tool to explore tensions

Uganda GLF, October 2017.

 As part of the “market place”, Belcompetence has chosen to showcase a few tools different facilitators have been experimenting with and which may be relevant to strengthen our practice of SALT/CLCP. One such tool is called the “mandala of our truths”, and it is part of something called “deep ecology”, and specifically Joanna Macy’s the “work that reconnects”.

 

This is how this particular session was opened: “Who has ever experienced working in a community where at some point, you could sense a tension, something that could, if not attended to, generate a conflict?

 

Sitting in a circle we all raise our hand.

We decided to propose this tool, as it can be an interesting for you to explore such situations of tension”.

 

In the circle symbolically represented by a few scarves knotted together, we find four symbolic spaces represented by the following elements: leaves, a stone, a piece of wood and an empty bowl. What do these elements represent in the Mandala?

 

The stone stands for fear;

The piece of wood stands for anger;

The leaves stand for sadness;

The bowl stands for lack/emptiness.

 

The mandala of our truths is a receptacle of all the tensions and pains we may be experiencing. It is an invitation to feel them fully, share/express them in the group, and finally let go of them by finding the hidden “antidote” of each, the unfulfilled need which once expressed can be acted upon.

 

Each element represented in the circle is there to help the participant to feel/express the pain he/she is experiencing.

 

Each participant holds the space and can at any moment come into the circle.

Having chosen to step into the circle means the person wishes to feel and express something, and yet there is no obligation to voice this feeling through talking, as the person may very well decide to just sit in silence, feeling whatever emotion pops up for them, and offering that to the group.

 

Each person, when they feel called, enters the space, picks up one of the elements and either expresses why they have picked it up, or stays silent in their experience. Once that person has finished, everybody connects to the person and the circle (by physically reaching down to touch the knotted scarves or whatever else is used to symbolically represent the circle) and says “We have heard you”.

 

Once participants have experienced/expressed what they needed to (one participant may feel the need to go into the circle several times, so this may actually take up to an hour), the facilitator thanks the group. Then, he/she goes over each element again, and sparks a conversation on the “antidotes” of each, the “hidden facet” of each strong emotion, which reveals an unfulfilled need that we can act on.

 

Here is what came out of this specific situation: if I feel fear then I am also capable of courage, if I feel emptiness I long for abundance and fulfillment, if I feel sadness it is because I am capable of love, my anger springs from passion for justice. Recognizing the painful truths that we carry inside our hearts and honoring them can help us reconnect with these antidotes, fuel our action in the world. It is therefore useful, at the end of such a session, to discuss how these needs, once identified, can turn into practices and actions that will help individuals and the group grow through the tension and into a more harmonious feeling.

 

Chiang Dao: GST and transition team meeting, February 2018

 A few months down the line, another opportunity arose within the Constellation to put this tool to use. We were meeting in Chiang Dao (the City of Stars) Thailand, to discuss shared governance. Prior to the meeting, several events had happened which had set off a lot of emotions for many of us, bringing us to want to reconnect to SALT as our way of working in a way that enabled us to recognize and name the tensions and emotions, and find ways to move through them together.

 

This is why the very first day of our meeting began with a “mandala of our truths” facilitated by Laurie and myself, whereby each person was invited to share their emotions: fear, anger, lack (or emptiness), sadness or any other emotion that was present (a pillow was used to represent this “other” emotion).

 

This initial sharing circle led to a lot of emotions, and to a feeling of togetherness in acknowledging/receiving/welcoming these emotions (“we have heard you”) as part of what SALT in “shared governance” is all about.

 

From there, we were able to acknowledge and honor some of the more “surprising” words in the SALT “alphabet soup”:

 

Accepting and welcoming everything that is there in order to Appreciate the possibilities opened up by this Authenticity. Through this process we Learned that Tensions were a gift to the group if they were welcomed and dealt with in a Safe space, that creating and nurturing this safe space was essential, and that being a Team required deep Listening to our own internal voice and to the “warning signs” of others (including their silence), and that what made all of that possible was operating from a place of Love (in its 4 qualities!) and genuine care for the wellbeing of ourselves, others and the Constellation.

 

Our thoughts as we concluded this meeting were that if we are thorough in practicing these “surprising” letters SALT, we may indeed find that we are Transforming :) . All of this is exactly what “creating a culture of appreciation that goes beyond what is going well” (a practice of the GST’s 2018 action plan) is about.

 

If you feel like this tool may be of use to you, or you wish to find out more, feel free to contact me: celicia@communitylifecompetence.org

 

Views: 42

Comment

You need to be a member of Community life competence to add comments!

Join Community life competence

Comment by Célicia Theys on May 24, 2018 at 12:49pm

Et pour les francophones :) :

 

Le Mandala de nos Vérités - Un outil pour explorer les tensions

 

Le Festival Mondial d’échanges en Ouganda, Octobre 2017

 

Dans le cadre du “marché SALT/CCV”, Belcompetence a choisi de présenter quelques outils dont différents facilitateurs avaient fait l’expérience et qu’ils estimaient susceptibles de renforcer notre pratique du SALT / CCV. Un de ces outils s’appelle le «mandala de nos vérités», et il fait partie de ce que l'on nomme «l'écologie profonde», et plus précisément le «travail qui relie» de Joanna Macy.

 

La session a été introduite comme suit:

 

"Qui a déjà a déjà, lors de son travail au sein d’une communauté, senti une tension et eu la sensation que si celle-ci n’était pas prise en compte, elle pourrait générer un conflit?"

 

Assis dans un cercle, nous levons tous la main.

 

"Nous avons décidé de proposer cet outil, car il peut être intéressant pour explorer de telles situations de tension".

 

Dans le cercle, représenté symboliquement par quelques écharpes nouées ensemble, nous découvrons quatre espaces symboliques représentés par les éléments suivants: des feuilles, une pierre, un morceau de bois et un bol vide.

 

Que représentent ces éléments dans le Mandala?

 

La pierre représente la peur.

Le morceau de bois représente la colère;

Les feuilles représentent la tristesse;

Le bol représente le manque / le vide.

 

Le mandala de nos vérités est un réceptacle de toutes les tensions et douleurs que nous pouvons ressentir. C’est une invitation à les ressentir pleinement, à éventuellement les partager/exprimer, et enfin à les laisser s’en aller en trouvant “l’antidote” caché au sein de chacune, ce besoin non-assouvi qui, une fois exprimé, peut nous aider à agir.

 

Chaque élément représenté dans le cercle est là pour aider le participant à exprimer / ressentir la douleur qu'il éprouve.

 

Chaque participant tient l'espace et peut à tout moment entrer dans le cercle. Entrer dans le cercle signifie que la personne choisit de ressentir et d’exprimer quelque chose, il n’y a cependant aucune obligation de verbaliser ceci en parlant, et la personne peut tout à fait choisir de simplement s’asseoir en silence, en ressentissant l’émotion qui émerge, et offrir ce silence au groupe.

 

Chaque personne, quand elle se sent appelée, entre dans le cercle, prend l'un des éléments et exprime les raisons pour lesquelles elle l'a ramassé, ou reste silencieuse dans son ressenti. Une fois que cette personne a fini, tout le monde se relie à la personne et au cercle (physiquement en s’abaissant pour toucher les écharpes nouées ou ce qui est utilisé pour représenter le cercle) et dit «Nous vous/t’avons entendu».

 

Une fois que les participants ont exprimé/ressenti ce qu’ils souhaitaient (une personne peut passer plusieurs fois, ce qui fait que ce moment peut prendre jusqu’à une heure), le facilitateur remercie le groupe. Ensuite, chaque élément est repassé en revue et une conversation démarre sur les «antidotes» de chaque élément, les “facettes cachées” de chaque émotion forte, qui révèlent un besoin non-assouvi à propos duquel il nous est donné d’agir.

 

Voici ce qui est ressorti de cette session en particulier: si je ressens de la peur alors je suis aussi capable de courage, si je ressens le vide sans doute que je désire l'abondance et l'épanouissement, si je ressens de la tristesse c’est que je suis capable d'amour, ma colère vient de ma passion pour la justice.

 

Reconnaître les vérités douloureuses que nous portons dans nos coeurs et les honorer peut nous aider à renouer avec ces antidotes, qui sont les moteurs de notre action dans le monde. Il peut dès lors s’avérer utile, à la fin d’une session de ce genre, de discuter de ces besoins qui, une fois identifiés, peuvent se transformer en pratiques et en actions qui aideront les individus et le groupe à grandir à travers cette tension pour parvenir à une sensation plus harmonieuse.

 

Chiang Dao: Rencontre du GST et de l’équipe de transition, février 2018

 

Quelques mois plus tard, une autre opportunité s'est présentée au sein de la Constellation de mettre cet outil à profit. Nous nous sommes rencontrés à Chiang Dao (la cité des étoiles) en Thaïlande, pour discuter de la gouvernance partagée. Avant la réunion, plusieurs événements avaient déclenché beaucoup d'émotions pour nombre d'entre nous, nous amenant à vouloir nous reconnecter à SALT comme façon de travailler, et à le faire d'une manière qui nous permette de reconnaître et de nommer les tensions et les émotions, et de trouver des moyens de les traverser ensemble.

 

C'est pourquoi le tout premier jour de notre rencontre a commencé par un « mandala de nos vérités » animé par Laurie et moi-même, où chacun était invité à partager ses émotions: peur, colère, manque (ou vide), tristesse ou autre émotion présente (un coussin était utilisé pour représenter toute "autre" émotion).

 

Ce premier cercle de partage a suscité beaucoup d'émotions et favorisé un sentiment d'unité en reconnaissant / recevant / accueillant ces émotions («nous vous/t’avons entendu») comme faisant partie de ce qu'est le SALT dans le cadre d’une «gouvernance partagée».

 

De là, nous avons pu reconnaître et honorer certains des mots les plus «surprenants» de la «soupe alphabétique» de SALT:

 

Accepter et Accueillir tout ce qui est là pour Apprécier les possibilités ouvertes grâce à cette Authenticité. A travers ce processus, nous avons Appris que les Tensions étaient un cadeau pour le groupe si elles étaient accueillies et traitées dans un espace Sécurisant, que créer et entretenir cet espace sécurisant était essentiel, et qu'être une Team (équipe) exigeait une écoute (Listening) profonde de notre propre voix interne et des "signes avant-coureurs" des autres (y compris leur silence), et que tout ceci n’était possible que si chacun opérait à partir d'un espace d'Amour (dans ses 4 qualités!) et dans un authentique souci de son bien-être et du bien-être de la Constellation.

 

Alors que nous concluions cette reunion, nous nous sommes dit que si nous étions rigoureux dans la pratique de ces lettres «surprenantes» de SALT, nous pourrions effectivement constater que nous sommes en train de nous Transformer :). Et que «créer une culture d'appréciation qui va au-delà de ce qui va bien» (une pratique du plan d'action 2018 du GST), c’était exactement ça.

 

Si vous pensez que cet outil peut vous être utile, ou si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à me contacter: celicia@communitylifecompetence.org

Join as Constellation member

Join as a member of the Constellation & work towards the shared dream. http://aidscompetence.ning.com/profiles/blogs/are-you-in-working-towards-constellations-dream

Social Media

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1



© 2018   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service