Sur le chemin de l'appropriation du SALT à Mayotte - Parution du premier bulletin trimestriel

Depuis juin 2015 nous somme lancé dans une aventure humaine pour la santé communautaire à Mayotte. C'est à l’initiative de deux associations, Constellation et IREPS Mayotte, qui s’allient pour faciliter un programme régional de mobilisation communautaire autour de la santé, que débute un accompagnement à distance d'un pool  de futur facilitateurs de l'approche SALT à Mayotte.

Nous comptons à ce jour une dizaine de personnes de structures et professions différentes, rassemblées autour d’une formation continue vers l’appropriation de l’approche .

Marlou De Rouw et moi facilitons le changement de regard de ce groupe au travers du Blended Learning. 90 minutes par sessions pour un partage d'expériences sur le changement de regard, sur l'appréciation des forces au travail ou en famille. A ce jour trois sessions ont été facilitées autour du SALT, du changement de regard et du rôle du facilitateur. Entre chaque sessions, les participants sont encouragés à pratiquer le SALT dans leur contexte pour la prochaine session.

Le forum de discussion du Blended Learning nous permet de poursuivre la réflexion sur les questions des participants ou de partager nos expériences de facilitation auprès de communautés.

Ces moments de partages sont précieux pour l’appropriation de l’approche ou la maitrise des outils, mais ils impliquent de se jeter à l’eau et de nager. C’est un excellent moyen
d’apprendre. Nous constatons qu’ils suscitent de nombreuses interrogations et doutes.

Nous constatons qu'aller à la rencontre de l’autre, discuter, initier un dialogue avec une personne inconnue ou avec un voisin, collègue est assez naturel à Mayotte. Ceci fut un exercice aisé. Mais aller au-delà des simples salutations, n’est pas aussi simple.
Que va penser l’autre? Quelle réaction puis-je espérer? Comment stimuler la conversation pour un partage naturel et humain permettant d’apprendre de l’autre? - Autant de questions que les participants se posent.

Le changement de regard demande un effort constant, c'est le constat de Karine qui a partager cette réflexion lors d'une session skype: "Ce sont les "défauts" qui me sautent aux yeux (...). Réussir à dire une force à ces personnes, fait que tu cherches malgré tout à l'apprécier et à considérer qu'elle possède des forces autant qu'une autre personne. On se sent de ce fait sur un certain pied d'égalité.”

Marlou et moi prenons plaisir à suivre et accompagner se groupe dans leur cheminement vers le SALT. C'est pour nous l'occasion d'un apprentissage sur sur la facilitation à distance. Bien que nous ayons eu quelques incidents techniques, liés à la connexion internet, la facilitation du processus se passe très bien. Les participants semblent enthousiastes et très engagés dans leur apprentissage. C'est un plaisir de pouvoir les retrouver et échanger.

Le plus grand challenge d'un accompagnement à distance, c'est de créer et maintenir une relation humaine chaleureuse, insufflant la confiance dans un contexte où nous n'avons jamais rencontrer physiquement les participants et où notre seul point de contact est un ordinateur.

L'une des plus importante leçon que nous pouvons tirer de cette expérience c'est que Si nous souhaiteons créer une relation humaine chaleureuse avec un groupe avec lequel on travaille à distance, Alors nous devons travailler étroitement avec un point focal enthousiaste qui peut partager avec nous l'énergie qui anime les participants.

Nous avons la chance de travailler avec Sandrine Gillet, participante à la formation et  coordinatrice du projet, qui organise la logistique autour des sessions de facilitation. Nous travaillons avec elle en amont des sessions et en aval en l'incluant aux RAE. Son apport est un atout pour le bon déroulement de ce programme.

Prochainement nous serons sur place à Mayotte, Hervé Guidou et moi, pour poursuivre l'aventure de l'appropriation du SALT à Mayotte lors d'une form'action de 6 jours.

En attendant la suite des aventures du SALT à Mayotte, je vous encourage à lire le premier bulletin trimestriel sur le sujet que vous trouverez en PDF ci-dessous. Le prochain bulletin sortira en octobre.

Pour plus d'information sur la facilitation du Blended Learning n'hésitez pas à nous contacter Marlou et moi.

Trouvez ici le bulletin du mois d'août pour plus de détails sur le ...

Views: 77

Comment

You need to be a member of Community life competence to add comments!

Join Community life competence

Comment by hervé guidou on September 8, 2015 at 12:45pm

merci de ce partage Laurie. C'est effectivement un défi d'avoir un vrai partage avec un groupe que nous n'avons jamais rencontré, à 10 000 kilomêtres de distance, via une liaison Skype parfois chancelante. Il faudrait presque fermer les yeux et se "voir" là-bas avec eux, ne pas se perdre dans les difficultés techniques et garder cette envie profonde de rencontrer "l'autre" et la joie de partager ce moment. Suite à ces échanges, je garde cette phrase qu'a prononcé Zaïna quand elle nous a fait part de sa première visite SALT : "on ne savait qu'on était facilitateur car nous étions naturels....". Cette phrase est pour moi une source d'enseignement féconde.

Join as Constellation member

Join as a member of the Constellation & work towards the shared dream. http://aidscompetence.ning.com/profiles/blogs/are-you-in-working-towards-constellations-dream

Social Media

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1



© 2018   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service