Loloata. Une petite île à 10 minutes de l’embarcadère, lui-même à 20 minutes de l’aéroport de Port Moresby. Un gros caillou parmi d’autres dont la crête longitudinale porte un sentier vers un petit sommet d’où la vue magnifique s’offre à 360°. Gare au vertige ! Quelques cabanes en bois sur la plage pour logement. Un hangar pour les repas. Une petite boutique et le coin internet. Mais surtout le bureau des plongeurs. Car d’ici on peut aller admirer les coraux et se balader dans quelque épave.

J’arrive dans cet endroit de rêve avec Hans, plongeur dont la passion lui a fait découvrir la planète. Un employé de bureau zurichois, il a lui aussi passé les deux nuits de vols pour mériter ce coin de paradis. Il est parti plonger séance tenante. Quant à moi, j’ai lutté contre le sommeil en faisant la promenade des crêtes.

Le soir, nous sommes invités au dîner de gala, où nous assistons à quelques charmantes danses par des jeunes du village de la côte toute proche. Nous sommes cinq avec Franco, le moniteur de plongée (rastas, bonne humeur, et tout et tout) et … les Californiens. Lui : le port altier du commandeur. Tenue de safari. Teint bronzé, cheveux gris coupé court. Pas un atome de graisse. Elle, yeux cheveux et sourcils geai, tenue blanche au chemisier échancré ni trop ni trop peu. Pas plus de graisse que monsieur. Quel âge ont-ils ? Voila où le bât blesse : leur âge est indéfinissable ! Entre 55 et 75, choisissez. Peut-être en se rapprochant, pourrons-nous deviner ? Eh non. La seule impression qui subsiste, c’est ce malaise devant ces personnes handicapées pour toujours par la chirurgie esthétique : plus jamais le masque qui leur tient lieu de visage ne pourra exprimer leur sentiment…Notre couple vient de Newport Beach, California. Monsieur se donne la peine de nous expliquer qu’il s’agit d’un quartier riche.

Le couple revient d’expédition au fonds de la Papouasie. Madame s’anime : vous savez dans cette communauté les hommes et les femmes vivent séparément. Les femmes vivent avec les cochons ! J’ai moi aussi mis mon masque pour demander s’ils avaient eu la chance de loger chez l’habitant… Hélas non. Et ils n’avaient pas eu l’occasion de voir ces dames allaiter les cochons de lait….Demain le couple rentrera par l’Océan Pacifique. Un yacht de luxe de 80 places les emmènera vers la Californie en faisant escale à Hawaï et autres lieux paradisiaques. Hans demande s’ils vont faire de la plongée. A la réponse négative, j’ai pensé, mais pas dit qu’ils pourraient toujours plonger dans le jacuzzi…

Peu avant leur départ, le lendemain matin, nous prenons le petit déjeuner. Et les voilà tout intéressés à mon boulot. Madame soutient un groupe de femmes séropo en Inde et un autre groupe en Ouganda ! Leur regard trahit une attention intense. La conversation prend un tour plus personnel. « Jean-Louis, please come over to visit us ». Nous échangeons nos cartes. Le métier de Tom ? Explorer. J’ai donc demandé à Tom d’explorer notre site web. Sandy a bien ri ! Qui sait, suite au prochain numéro ?

Views: 16

Comment

You need to be a member of Community life competence to add comments!

Join Community life competence

Comment by khorchi laurie on July 21, 2014 at 12:37pm

Merci Jean-Louis pour cette petite histoire,très intéressante! A suivre...

Join as Constellation member

Join as a member of the Constellation & work towards the shared dream. http://aidscompetence.ning.com/profiles/blogs/are-you-in-working-towards-constellations-dream

Social Media

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1



© 2018   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service