Chers amis,

 

Nous allons soumettre un proposition à la fin de la semaine prochaine pour adapter le Processus à la Compétence pour la Paix. Le projet qu'on propose est au Burundi, Rwanda et dans deux district à l'Est de la RDC (Goma et Bukavu). 

 

Vos suggestions sont les bienvenues sur le projet, les objectifs et les activités. Ci-dessous le début du narratif. La proposition complète est jointe en bas de cette page.

 

Contexte 

« Maintenant que la guerre civile est terminée, nous ne voudrions pas qu’elle revienne un jour. Nous avons utilisé le processus de la Compétence face au Sida pour répondre à ce fléau et  nous en avons apprécié  les résultats. Nous voudrions adapter ce processus  pour nous assurer que nous vivions en paix de manière durable.»

 

Ces six dernières années, dix coaches de la Constellation[1] qui appliquent le processus de la Compétence face au SIDA au Burundi, en RDC et au Rwanda ont entendu ce souhait s’exprimer à plusieurs reprises. Les membres de nombreuses communautés ont réalisé à quel point le processus de la Compétence face au SIDA a eu un impact sur eux-mêmes et sur leur vie. Aujourd’hui, ils aimeraient l’adapter à la sauvegarde de la paix.

 

Exposé du problème

 

Les communautés locales peuvent agir face aux défis que représentent la réconciliation et le maintien de la paix. En effet, les causes majeures des conflits dans la région telles que la démographie croissante, les conflits entre secteurs de la population, la distribution du pouvoir entre autorité coutumières et Etat et la relation entre groupes ethniques[2] sont des facteurs sur lesquelles les communautés peuvent directement agir.

 

Il existe des régions où les communautés sont restées en paix, dans un contexte de conflit. La province de Butare, au Rwanda, par exemple, était une exception aux massacres qui ont eu lieu au Rwanda. Au Nord Kivu, le village de Nyamilima dans le territoire de Rutshuru est resté en paix malgré les affrontements entre les groupes armés et l’armée régulière.  Au Burundi, Cankuzo est resté en paix malgré les guerres qui régnait dans leur territoire[3].

 

Ces exemples montrent que les communautés ont la capacité de maintenir la paix. « Bien que les organisations internationales ont un impacte majeur en tant que facilitateur, la population elle-même est l’agent essentielle pour la réconciliation. Les interventions extérieures devraient […] appuyer les organisations à la base afin de s’émanciper de l’influence des leaders politique et militaires. »[4]

 

Pertinence à la lumière des critères de consolidation de la paix 

 

La capacité d’amener la paix et de trouver des alternatives à la violence est présente dans chaque communauté. Néanmoins, dans de nombreux cas, cette capacité n’est pas révélée ni utilisée. Comme dit Lederach (1997) : « Les gens dans un contexte conflictuel devraient être considérés comme des ressources et non comme des bénéficiaires ».

 

La reconstruction moderne de la paix et la réconciliation durable requièrent de renouer les relations sociales et d’ouvrir le dialogue local[5]. Ce dialogue encourage l’appropriation locale de la reconstruction de la paix et est un facteur de succès pour les réponses communautaires.

 

Une manière de parvenir à cette appropriation locale est la facilitation communautaire. La facilitation communautaire permet aux personnes de discuter de leurs inquiétudes et espoirs à propos de la paix, de développer leurs propres actions et de mieux mobiliser leurs ressources pour la construction de la paix. Et, comme nous l’avons constaté avec le VIH, lorsqu’un groupe prend  confiance en ses capacités à se mobiliser, il s’attaque à d’autres problèmes qui  préoccupent ses membres.

 

Il est essentiel de libérer la parole afin que les membres de la communauté arrivent à une meilleure compréhension des réalités de chacun. Les facilitateurs stimulent également le dialogue entre différents groupes au sein de la communauté et invitent les belligérants issus de la communauté à se joindre à la discussion.

 

Non seulement la discussion sur les causes des conflits est importante, mais les communautés doivent aussi passer à l’action afin d’apporter un changement durable.

 

En plus du dialogue au niveau local, l’échange au-delà des frontières peut renforcer le processus de réconciliation et de maintien de la paix. Plusieurs initiatives ont utilisé les médias en ligne afin de stimuler le rapprochement de communautés en conflit avec succès. Onnik Krikorian, un journaliste du Royaume Uni qui vit en Arménie, a rapproché des personnes d’Arménie et d’Azerbaijan sur Facebook. « Depuis les premières tentatives pour rapprocher des bloggeurs d’Arménie et d’Azerbaïdjan en ligne en juin 2008, il est surprenant et fascinant de regarder comment les médias ont réussi à encourager et faciliter la communication entre deux pays. »[6] 

 

Objectifs

 

Objectif général 

 

L’objectif général du projet est de développer des communautés géographiques et sociales compétentes dans un district au Burundi, Rwanda et au Nord-Kivu et au Sud-Kivu en RDC, c'est-à-dire des communautés qui passent à l’action pour rétablir et maintenir une vie en paix et pour échanger leur expérience au sein d’un réseau mondial pour la paix.

 

Cet objectif sera atteint grâce à une méthodologie particulière, dénommée Processus de la Compétence pour la Paix (PCP). Cette méthodologie est une adaptation du Processus de la Compétence Communautaire pour la Vie développée par la Constellation.



[1] La Constellation est un réseau de coaches communautaires qui sont compétents dans la mise en oeuvre du Processus de la Compétence Communautaire pour la Vie (CLCP) aux problématiques du VIH, paludisme et la reduction des risqué de désastres. Ces coaches travaillent souvent pour des ONG, des institutions gouvernementales ou des agences de l’ONU et ils integrent l’approche dans leurs programmes.

[2] Exercice participatif d’analyse des conflits et capacités de paix pour la planification du développement dans la province du Nord-Kivu, Territoire de Nyiragongo, CPAP et PNUD à Goma, 2008

[3] Emissions sur la réconciliation telle que INKINGI Y'UBUNTU, traduit littéralement : "le pilier de l'humanisme", qui passaient à la radio ISANGANIRO

[4] The School of Advanced International Studies, John Hopkins University : http://www.sais-jhu.edu/cmtoolkit/approaches/peacebuilding/reconcil...

 

 

Proposition pour la Paix : proposition complète

Views: 53

Replies to This Discussion

Bonjour Laurence,

je lis cette proposition magnifique et me demande si tu as pu la faire avancer depuis 2011;

j'aime beaucoup l'idée de compétence communautaire pour la paix,

et j'imagine un tel processus dans toutes sortes de situations conflictuelles;

où un espace de rencontre et d'écoute serait tout simplement ouvert, offert, avec attention et respect,

Nathalie

RSS

Join as Constellation member

Join as a member of the Constellation & work towards the shared dream. http://aidscompetence.ning.com/profiles/blogs/are-you-in-working-towards-constellations-dream

Social Media

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1



© 2017   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service