Dans la riposte contre Ebola, sincèrement la réticence est devenue une véritable casquette pour les équipes de communication. Au moment ou l’épidémie n'est pas dans un village. Toutes les sensibilisations sont acceptées mais lorsqu'il enregistre des cas de suspicions ou de personnes contacts à suivre, alors le véritable rejet s'installe devant les équipes de jeunes médecins ou infirmiers chargés de la supervision et de suivi ,même les agents communautaires choisis eux mêmes sont menacés. Que faire face à cette situation qui retarde inexorablement le processus chez nous à Macenta et un peu partout en Guinée? 

Views: 49

Reply to This

Replies to This Discussion

Bonjour Joseph, très ravi de te lire. Très fier de ce que tu fais. Bon courage

Bonjour Joseph,

Je lis votre message ici un peu tard, désolée. Est-ce que vous avez trouvé des petits solutions pour faire face à cette situation de réticence? J'ai vu votre photo d'une concertation SALT aussi: est-ce que le SALT arrivera a trouvée des ouvertures vers une approche communautaire? Bien à vous et l'équipe, Marlou

RSS

Join as Constellation member

Join as a member of the Constellation & work towards the shared dream. http://aidscompetence.ning.com/profiles/blogs/are-you-in-working-towards-constellations-dream

Social Media

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1



© 2018   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service