Chers amis de Constellation, d’ici et d’ailleurs :)!

Une fois de plus, nous aimerions profiter de l'intelligence collective de notre communauté mondiale pour nous aider à « sentir » la direction que notre organisation souhaite prendre.

J'écris pour interroger votre appréciation de la dernière version en date de notre Préambule (à la Charte), conçue suite à de nombreuses conversations avec plusieurs d'entre vous en face à face et via Skype, et fondée également sur les réponses que nous avions reçues suite aux questions posées sur  Ning il y a plusieurs mois concernant votre motivation à faire partie de notre mouvement. Ce Préambule est destiné à être une « déclaration d'intention », un texte qui décrit qui nous sommes, pourquoi nous faisons ce que nous faisons, et ce que nous faisons. Nous souhaitons aussi l'utiliser comme une « déclaration d'adhérence », quelque chose auquel les membres aspirants de la Constellation pourraient souscrire après l’avoir lu. Merci d’avance de garder cette intention à l’esprit lorsque vous découvrirez le texte :)

Nous serions heureux d’entendre votre retour! Nous vous prions de bien vouloir poster votre réponse à la question suivante: comment ce Préambule résonne-t-il en vous? Pourquoi? Prière de partager vos impressions générales plutôt que, par exemple, une analyse en profondeur de la formulation utilisée ;)

Merci de partager vos ressentis d'ici le 11 novembre.

Voici le texte :

 

---------------

Préambule


Notre rêve pour la Constellation est que d'ici 2050, nous vivrons dans un monde où les communautés agissent en partant de leurs forces pour réaliser leur rêve. Notre conviction de base, nourrie par notre expérience dans plus de 60 pays depuis 2004, est que chaque communauté a la force intérieure de concevoir, d'agir et de s'adapter.


Notre découverte de cette capacité humaine a commencé avec le VIH. Pendant deux décennies, les progrès à grande échelle concernant cette épidémie mondiale se sont limités au nord de la Thaïlande, à l'Ouganda et au Brésil. Dans ces trois pays, nous avons découvert que les gens s’étaient approprié la réponse au VIH. Ce fut le fondement d'une réponse locale efficace pour réduire l'impact de l'épidémie.


Des communautés du monde entier ont rapidement compris que cette idée ne se limitait pas à l’enjeu du VIH, mais pouvait être appliquée à d'autres enjeux locaux, nationaux et mondiaux. Au moment de la rédaction de ce texte,  des communautés ont appliqué l'approche à plus de 40 enjeux. Des quartiers abordent la question de la vie en paix, des personnes âgées et des jeunes travaillent main dans la main, des migrants commencent à agir pour leur propre intégration, des femmes et des hommes discutent ensemble de sexualité, des travailleurs domestiques se rassemblent pour prendre en main la question du travail décent, des usagers de drogues et leur entourage envisagent ensemble la vie sans dépendance, etc.

 Nous appelons maintenant cette approche la Compétence Communautaire pour la Vie.


-------------------------------------------------- --------------------------------------------------

Cette expérience nous a appris que les communautés ont la capacité d’agir par elles-mêmes face aux défis auxquels elles sont confrontées, et qu’elles le font lorsqu'elles assument le fait que ces défis sont les leurs.

Les communautés changent par elles-mêmes, nous ne changeons pas les communautés. Le changement devient durable lorsqu’on reconnait l’enjeu comme étant le nôtre.

Il ne suffit pas d’impliquer les communautés dans les programmes établis pour elles.
Il ne suffit pas de discuter avec les communautés au sujet des programmes qui leur sont destinés.


À la Constellation, nous cherchons à accompagner la communauté au fur et à mesure qu'elle prend le chemin de l’appropriation de son enjeu. Nous appelons ce chemin la Réponse locale et nous appelons la méthodologie qu'elles utilisent le Processus de la Compétence Communautaire pour la Vie (PCCV ou CLCP selon son sigle anglais). Les facilitateurs accompagnent la communauté lorsqu’elle met en œuvre le PCCV avec une approche que nous caractérisons par l'acronyme SALT.

Le terme SALT désigne les mots suivants : Stimuler-Soutenir, Apprécier-Apprendre, Lier-Listen (écouter) et Transférer-Trust (faire confiance). C'est une façon de penser qui, comme nous l'a enseigné notre expérience, va de pair avec notre façon de travailler (CCV).

Au niveau de la communauté, le SALT stimule une conversation basée sur les forces de chacun au niveau humain, où l'Appréciation se concentre sur qui nous sommes, individuellement et en groupe, à travers l'écoute et l'Apprentissage. Ces apprentissages sont Transférés sous forme d’actions qui nourrissent la confiance au sein du groupe, et la Transformation peut se produire lorsque les gens développent leur capacité à faire face aux défis de la vie en se les appropriant et en prenant conscience qu'ils sont responsables de leurs actions pour parvenir à leurs rêves communs. Cette conversation franche a lieu tout au long du processus CCV.

Le SALT guide également nos actions en tant que facilitateurs et membres de diverses communautés. Alors que nous nous efforçons d’encourager la communauté à s’approprier l’enjeu qui la concerne, nous nous demandons constamment: « Que puis-je faire pour que la communauté se sente soutenue? », « Que puis-je faire pour que la communauté apprécie ses propres forces? », « Que puis-je faire pour que la communauté apprenne de ses actions? », « Que puis-je faire pour transférer ce que j'ai appris de cette communauté dans mon propre contexte? »

Nous avons découvert que notre approche ouvre un espace sécurisant qui favorise la conversation « d’être humain à être humain », ce qui facilite le rapprochement des gens, leur permet d’explorer leurs différences et leurs points communs, et de trouver et exprimer leurs voix individuelles. L'expérience a également montré que cette façon de penser, d'être et de travailler révèle les talents de chacun, nous encourageant à nous épanouir dans tout notre potentiel sur les plans individuel et collectif. Lorsque cette posture est devenue naturelle pour une communauté, nous constatons un sentiment croissant d'appartenance, conduisant à une plus grande responsabilité individuelle, à un sentiment de responsabilité collective et à la durabilité des actions communautaires.


--------------------------------------------------


Nous vivons dans un monde où les défis ne manquent pas, qu'ils soient individuels, locaux ou nationaux. Ces défis nous touchent tous, et si nous pouvons prendre conscience de notre capacité à être acteurs de notre propre vie, nous pouvons également activer notre responsabilité collective pour co-créer notre monde.


Peut-être le XXIe siècle se distinguera-t-il par la constatation que les actions quotidiennes de milliards d'individus transforment effectivement notre monde. Si une partie de la réponse pourrait provenir d'une action coordonnée au niveau mondial, une autre partie émergera grâce aux décisions et aux actions de ces mêmes milliards d'humains.


Est-il possible d'imaginer que cela mènerait à un monde où les individus et les communautés reconnaîtront et respecteront leur humanité commune et exprimeront tout leur potentiel pour contribuer à la société dans son ensemble?

----------------------------------------------------------

 

Nous avons hâte de vous lire, laissez-nous un mot ci-dessous !

 

Chaleureusement,

 

Célicia au nom de L’équipe mondiale de soutien (EMS ou GST selon son sigle anglais).

Views: 145

Reply to This

Replies to This Discussion

De manière générale trop d'acronymes et de discours d'initiés dans ce texte :

"Nous appelons ce chemin la Réponse locale et nous appelons la méthodologie qu'elles utilisent le Processus de la Compétence Communautaire pour la Vie (PCCV ou CLCP selon son sigle anglais). Les facilitateurs accompagnent la communauté lorsqu’elle met en œuvre le PCCV avec une approche que nous caractérisons par l'acronyme SALT."

I would like to receive the preambule and I read and sign, any one who got a copy can give to me. Thank you

Bonjour à tous :) !

Mille mercis pour vos réponses qui ont copieusement nourri nos réflexions de ces dernières semaines. C'est bon aussi de sentir autant de résonance, et je suis une fois de plus émerveillée par la diversité des expériences d'application qui transparait dans vos contributions. Wow :) !

Je vous soumets à présent une version révisée du Préambule sur base de vos commentaires. Nous pensons soumettre ce préambule à l'appréciation des membres votants de l'organisation très bientôt:

Préambule


Chaque communauté humaine a la force intérieure d’envisager son propre avenir, d'agir pour le réaliser, de partager ses apprentissages et de cultiver sa solidarité. La Constellation rêve d’un monde où les communautés agissent en partant de leurs forces pour réaliser leur rêve.


Notre découverte de cette capacité humaine a commencé avec le VIH. Pendant deux décennies, les progrès à grande échelle concernant cette épidémie mondiale se sont limités au nord de la Thaïlande, à l'Ouganda et au Brésil. Dans ces trois pays, nous avons découvert que les gens avaient commencé à aborder la question publiquement, à reconnaître que c'était à eux d’y faire face, et donc aussi à s’approprier la réponse au VIH. Ce fut le fondement d'une réponse locale efficace pour réduire l'impact de l'épidémie, et c’est cette réponse locale qui a motivé la création de la Constellation pour la Compétence face au SIDA en 2004.


Des communautés du monde entier ont rapidement compris que cette idée ne se limitait pas à l’enjeu du VIH, mais pouvait être appliquée à d'autres enjeux locaux, nationaux et mondiaux. Au moment de la rédaction de ce texte,  des communautés ont appliqué l'approche à plus de 40 enjeux dans plus de 60 pays. Des quartiers abordent la question de la vie en paix, des personnes âgées et des jeunes travaillent main dans la main, des migrants commencent à agir pour leur propre intégration, des femmes et des hommes discutent ensemble de sexualité, des usagers de drogues et leur entourage envisagent ensemble la vie sans dépendance, etc.

 Nous appelons maintenant cette approche la Compétence Communautaire pour la Vie.


-------------------------------------------------- --------------------------------------------------

Cette expérience nous a appris que les communautés ont la capacité d’agir par elles-mêmes face aux défis auxquels elles sont confrontées, et qu’elles le font lorsqu'elles assument le fait que ces défis sont les leurs.

Les communautés changent par elles-mêmes, nous ne changeons pas les communautés. Le changement devient durable lorsqu’on reconnait l’enjeu comme étant le nôtre.

Il ne suffit pas d’impliquer les communautés dans les programmes établis pour elles.
Il ne suffit pas de discuter avec les communautés au sujet des programmes qui leur sont destinés.


À la Constellation, nous cherchons à accompagner la communauté au fur et à mesure qu'elle prend le chemin de l’appropriation de son enjeu. Nous appelons ce chemin la Réponse locale et nous appelons la méthodologie qu'elles utilisent le Processus de la Compétence Communautaire pour la Vie (PCCV ou CLCP selon son sigle anglais). Les facilitateurs accompagnent la communauté lorsqu’elle met en œuvre le PCCV avec une approche que nous caractérisons par l'acronyme SALT.

Le terme SALT désigne les mots suivants : Stimuler-Soutenir, Apprécier-Apprendre, Lier-Listen (écouter) et Transférer-Trust (faire confiance). C'est une façon de penser qui, comme nous l'a enseigné notre expérience, va de pair avec notre façon de travailler (CCV).

Le SALT guide nos actions en tant que facilitateurs et membres de diverses communautés. Alors que nous nous efforçons d’encourager la communauté à s’approprier l’enjeu qui la concerne, nous nous demandons constamment: « Que puis-je faire pour que la communauté se sente soutenue? », « Que puis-je faire pour que la communauté apprécie ses propres forces? », « Que puis-je faire pour que la communauté apprenne de ses actions? », « Que puis-je faire pour transférer ce que j'ai appris de cette communauté dans mon propre contexte? ».

Le SALT c’est également un état d’esprit que nous transférons aux communautés avec lesquelles nous travaillons en stimulant des conversations franches dans un climat non-hiérarchisé grâce auquel les membres de la communauté partagent de manière authentique et apprennent ensemble. Grâce à cet état d’esprit, chaque occasion se transforme en opportunité pour entrer en lien, apprendre de l’intelligence collective, et grandir.

Nous avons découvert que notre approche ouvre un espace sécurisant qui favorise la conversation « d’être humain à être humain », ce qui facilite le rapprochement des gens, leur permet d’explorer leurs différences et leurs points communs, et de trouver et exprimer leurs voix individuelles. L'expérience a également montré que cette façon de penser, d'être et de travailler révèle les talents de chacun, nous encourageant à nous épanouir dans tout notre potentiel sur les plans individuel et collectif. Lorsque cette posture est devenue naturelle pour une communauté, nous constatons un sentiment croissant d'appartenance, conduisant à une plus grande responsabilité individuelle, à un sentiment de responsabilité collective et à la durabilité des actions communautaires.


--------------------------------------------------


Nous vivons dans un monde où les défis ne manquent pas, qu'ils soient individuels, locaux ou nationaux. Ces défis nous touchent tous, et si nous pouvons prendre conscience de notre capacité à être acteurs de notre propre vie, nous pouvons également activer notre responsabilité collective pour co-créer notre monde.


Peut-être le XXIe siècle se distinguera-t-il par la constatation que les actions quotidiennes de milliards d'individus transforment effectivement notre monde. Si une partie de la réponse pourrait provenir d'une action coordonnée au niveau mondial, une autre partie émergera grâce aux décisions et aux actions de ces mêmes milliards d'humains.


Est-il possible d'imaginer que cela mènerait à un monde où les individus et les communautés reconnaîtront et respecteront leur humanité commune et exprimeront tout leur potentiel pour contribuer à la société dans son ensemble?

RSS

Join as Constellation member

Join as a member of the Constellation & work towards the shared dream. http://aidscompetence.ning.com/profiles/blogs/are-you-in-working-towards-constellations-dream

Social Media

Newsletter EnglishFrench Spanish  

Facebook https://www.facebook.com/pages/The-Constellation/457271687691239  

Twitter @TheConstellati1



© 2018   Created by Rituu B. Nanda.   Powered by

Badges  |  Report an Issue  |  Terms of Service